8 raisons de faire de la plongée

Pour ce premier article, je vais essayer de répondre à une question de base que je me suis souvent pausé : Pour quelle raisons faut-il être plongeur ?

En effet je tente souvent de trouver une explication à mon obsession de vouloir aller sous l’eau. C’est quoi ton but ? Tu n’aurais pas mieux à faire ?

Pourquoi vouloir absolument voir ce monde qui n’est pas le mien ? En plus, je ne suis pas seul à faire ça, on est nombreux à y aller. De partout où il y a de l’eau sur  terre (et sous terre pour les souteux), il y a des hommes et des femmes qui se sont immergés, s’immergent et s’immergeront encore pour aller voir ce qui s’y passe. Il doit forcément y avoir une raison à cela.

Certain dédie leur vie à la plongée, d’autre tout leur temps libre et d’autre la pratique occasionnellement.  Dans tous les cas, qu’on soit plongeur avec ou sans bulles, avec ou sans scaphandre, on a tous nos propres raisons qui nous pousse à mettre la tête sous l’eau. Je vais vous faire part de celle qui me motive et qui j’espère vous inspirerons.

Si un jour tu hésites, toi qui plonge voici 8 raisons pour ne surtout pas t’arrêter et toi qui ne plonge pas encore en voici 8 pour commencer de suite, mais je t’avertit dans ta baignoire ça ne compte pas. 🙂

1. L’émerveillement, un moteur de bien-être.

Souvent quant on parle de quelque chose qui émerveille on parle d’un événement spectaculaire, grandiose, magnifique… Ces superlatifs assez subjectifs sont laissés à l’appréciation de notre sensibilité personnelle.

Quant les plongeurs font surface et retrouvent l’usage de la parole, chacun à son histoire à raconter. On remarque bien que les sources d’émerveillement sont différentes et propre à chacun ; même si bien évident certains sujets observés sous l’eau accorderont tout le monde. Mais une plongée qu’on trouve grandiose, ça nous marque longtemps, parfois même toute notre vie, comme un instant à part. On aime y repenser, revoir les images et la raconter encore et encore.

Sous l’eau je trouve aussi que l’émerveillement est partout quant on est attentif à ce qui nous entoure, pas besoin d’événements spectaculaires à répétition. Ce monde est tellement magique et intriguant qu’il est impossible d’y rester insensible. Et c’est ça qui me donne envie d’y retourner !

Chaque nouvelle plongée offre presque toujours un petit quelque chose que je n’avais pas vu la fois précédente. Je suis curieux de faire ces nouvelles observations, j’ai l’impression que sous l’eau il existe une infinité de choses à voir.

Chaque nouvelle plongée est pour moi une source potentielle d’émerveillement. Ce serait trop bête de rater ça, non ? C’est pour cela qu’il ne reste qu’une chose à faire : c’est replonger !

2. Le dépassement de soi, au delà du corps et de l’esprit

Sur terre on ne cours pas 100 m en moins de 10 seconde du jour au lendemain. De même, sous l’eau on ne descend pas à 100 mètres du jour au lendemain. Pour y arriver on doit progresser et se dépasser.

Notre esprit se confronte à un monde qui n’est pas le notre. Aller sous l’eau c’est aussi plonger en soi et faire face à ses peurs. Au début on est limité assez rapidement, puis on y revient intrigué, peu à peu on s’y habitue, on aime ça et forcément on en redemande ! Je trouve que nos barrières mentales sont les plus dures à faire tomber mais il est primordial d’y arriver pour garder l’esprit zen sous l’eau.

Notre corps subit de forte contrainte : le froid, l’effort, la pression… Pour s’y habituer on enchaîne les plongées, on répète les mouvements, on s’entraîne physiquement. Puis avec le temps on consomme moins de gaz, on retient plus longtemps sa respiration, on moins fatigué, etc. On devient tout simplement plus aquatique. Pour cela il me semble que le maintien de la condition physique est un élément indispensable à notre sécurité sous l’eau. C’est un paramètre souvent négligé.

Avec l’expérience nos limites reculent, on descend plus profond, on reste plus longtemps, on explore des lieux qu’on imaginait même pas. C’est gratifiant et on aime découvrir ce nouveau potentiel. Mais n’oublions pas de rester humble car sous l’eau il y a rarement une seconde chance.

3. L’exploration, à la découverte d’un autre monde

On constate depuis fort longtemps que l’homme est un explorateur de tout horizon. Pourquoi ? Ce serait dans notre nature de vouloir aller voir ce qu’il y a ailleurs. Alors je ne serais donc pas fou ! Alors il n’y a rien d’anormal à vouloir aller sous l’eau, je ne fait que suivre mon instinct.

Sous l’eau il y a beaucoup de lieux inexplorés, de choses qui n’ont jamais été vues et tout le monde n’a pas la chance d’en découvrir une. Mais une plongée, sur site connu ou non, peut toujours réserver des surprises à celui qui regarde. Combien de découverte ou de nouvelle observations ont déjà été faite sur des sites que l’on croyait entièrement connaitre ?

L’exploration ne se limite pas à aller dans des lieux où faire des choses inconnus de tous. Ca commence déjà par aller la où nous même ne sommes pas encore allés, à voir ce que nous n’avons pas encore vu de nos propres yeux. Notre curiosité est un moteur d’exploration, il faut l’entretenir dans nos plongées.

Une part de cette exploration se fait aussi à l’intérieur de soi. Quand on se dépasse physiquement ou mentalement on découvre une nouvelle part de nous-mêmes qu’on ne connaissait pas jusque-là.

Effectivement au cours de mes plongées j’ai constaté que l’exploration mène à l’émerveillement et au dépassement de soit. Maintenant je comprend mieux pourquoi l’homme est un explorateur.

4. La sensibilisation à l’environnement, quand on aime on protège

Si on n’est pas déjà sensibiliser à la cause environnementale, les trois premières raisons cités précédemment nous amènerons forcément à l’être.

Avant de se jeter à l’eau l’excitation monte, on se tient prêt à plonger. On espère vivre un moment hors normes que l’on racontera longtemps. Chaque moment de joie vécu sous l’eau nous donne satisfaction et est vécu comme une victoire.

Comment alors ne pas être sensible à cet environnement qui nous procure cette joie ? C’est impossible ! Si on ne préserve pas notre terrain de jeu et bien la joie que nous procure son exploration s’en ira avec lui.

Etre sensibiliser ne veut pas forcément dire être engager corps et âme dans la défense de l’environnent. Personnellement je n’ai pas ce niveau d’engagement, mais plus je plonge, plus je comprend les raisons qui motive ceux qui s’engage. Il veulent tout simplement protéger ce qui les rends heureux.

Plus nous garderons les yeux ouverts face à ce qui nous entoure, plus la santé de notre environnement nous tiendra à cœur.

5. S’évader, et quitter ce monde de fou

Je pense qu’on ai tous d’accord pour dire que l’on vit une époque pas très saine sur beaucoup de sujet et face à cela on est naturellement en recherche d’évasion pour souffler un peu. Mettre la tête sous l’eau est bien évidement une pratique idéale pour y parvenir.

Sous l’eau il n’y a pas de téléphone, pas de mail et les tracas du quotidien sont laissés loin au dessus de la surface. On oublie tout pendant quelques minutes ou quelques heures pour se tourner vers une activité qui va nous faire plaisir ! Tout simplement.

Avant de partir plonger, je constate parfois que certain arrive au rendez-vous avec la mine déconfit avec une humeur maussade puis, comme par miracle, en ressortant de l’eau leur humeur est soudainement devenue joyeuse. Ils ont grâce à cette plongée réussi à laisser de côté ce qui leur encombré l’esprit. Quel plongeur n’a jamais ressenti cela ?

Il y a même des études scientifiques qui auraient prouvées que la pratique de la plongée aurait un impact positif sur notre état de stress et de bien-être. Alors bien-évidement mettre la tête sous l’eau présente tout un tas de risque, mais qu’est ce que ca fait du bien !

6. Voyager, un prétexte pour plonger

On rêve tous de plongée dans les plus beaux endroits de la planète et on est prêt à parcourir des milliers de kilomètre pour y parvenir. On a tous un jardin d’Eden de la plongée que l’on voudrez visiter et revisiter pour les plus chanceux.

Quand on va dans un pays pour plonger, on voit une partie de ce pays que peu de gens connaisse et on y vit des expériences que peu de gens vivent. On plonge avec des requins, des baleines ou des requins-baleines, ah ah… On explore des lieux uniques et magnifiques qui nous laisseront un souvenir impérissable.

Lors de mon dernier voyage je n’ai pas arrêter de plonger pendant mon séjour. Quand j’ai raconté ça à quelqu’un de « normal », vous savez ceux qui ne plonge pas, cette personne m’a dit : « C’est dommage tu es passé à côté de plein de chose ». Je lui ai répondu : « Oui mais toi en restant sur terre tu n’imagine pas tout ce que tu manque ».

Il est aussi malheureusement probable qu’on soit les derniers témoins de ces merveilles qui brillent sous l’eau si la santé de notre environnement continue de décliner. Pendant qu’il est encore tant je préfère visiter ces lieux merveilleux. Peut-être que je prendrai le temps de revenir plus tard pour voir le reste.

7. Partager une passion, car les copains ne sont jamais loin

Dans la plongée il existe tout un tas de pratique, de la plus récréative à la plus engagée. De n’importe quelle manière qu’on la pratique les copains ne sont jamais loin.

On a nos binômes de plongée favoris, ceux avec qui un échange de regard suffit pour se comprendre. Savoir si tout vas bien, ou pas. Savoir si on continue, ou si on remonte. J’ai remarqué que si on change de binômes comme on change de chemise on va mettre plus de temps à ce comprendre et forcément nos plongées seront moins « efficace ».

Sous l’eau le temps est précieux, on doit l’optimiser si on ne veut pas en perdre. Les évènements doivent s’enchainer sur un regards ou un signe de la main.  Pour cela la cohésion du groupe, que ce soit dans un binôme ou dans une équipe plus conséquente pour des « grosses » plongées, doit être au centre de la pratique pour garantir des plongées réussies.

Et puis c’est quand même plus sympa de pourvoir partager nos aventures avec des gens qui comprennent le délire, non ?

8. Découvrir de nouvelles sensations, sous l’eau on vole

Je ne crois pas qu’il existe sur terre un endroit où d’un geste de la main ou du pied on puisse monter, descendre, avancer, reculer, aller à droite ou à gauche et tout cela de manière contrôler.

Sous l’eau on vole littéralement. On peut chuter dans le bleu de l’eau, dériver dans le courant en planant sur le fond, se diriger dans toutes les directions pour aller explorer de cet univers. On fil des plongées on recherche la sensation parfaite pour couler, flotter ou se stabiliser entre deux eaux. On apprend aussi à écouter les sensations de notre corps et de notre esprit qui est dans cet environnement si particulier. Bref quand on maîtrise l’art de plonger c’est un peu comme si on avait un super pouvoir!

Cet artcile t'as plu ? Alors abonne-toi par e-mail

Pour recevoir une fois par semaine les dernières publication du blog.

Je déteste les spams donc je ne dévoilerai pas ton mail.

Crédit photo : pixabay

Pour cette introduction en douceur du blog voici 8 raisons qui me motivent à pratiquer cette activité hors du commun. J’espère qu’elles te donneront envie de te jeter à l’eau.

L’enquête est ouverte, je suis curieux de savoir qu’elles sont tes raisons. Vas-y lâche un com.

A bientôt !

Et n'oublie pas de partager c'est fait pour ça :

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des